Essence ou Diesel ?

L’industrie de l’automobile est en pleine explosion depuis le DieseGate, mais du coup, quelle motorisation choisir ?

On fait le point ici, les conseils sont valable aussi bien pour hier comme aujourd’hui, quant à demain, je ne vois malheureusement rien dans ma boule de cristal…

Le Diesel est mort ?

Beaucoup de constructeurs annonce la fin du diesel dans leur gamme, au profit de l’essence et d’autre système similaire au fonctionnement d’un moteur de brosse à dent. Mais personne ne sait où on va réellement.

Certaines villes interdisent même le Diesel à l’heure où j’écris ces lignes (enfin tous sauf ceux aux normes Euro6). La vignette en France permet aussi de classer les catégories de véhicule polluants ! Malin, d’ailleurs une 2CV polluerait beaucoup plus qu’un Porsche Cayenne GTS, c’est bien vue…

Le Diesel n’est pas mort, il est plus cher à l’achat et à l’entretient mais reste quand même un moteur économe en carburant et avec un prix à la pompe un peu inférieur à celui d’un essence, les économies se feront voir uniquement si vous roulez plus de 25 000 kilomètres par an. C’est donc pas si différent d’avant…

Seulement énormément de personnes utilisaient mal leur Diesel, villes, trajets courts etc… Les vannes EGR, Injections directes, turbos et autres FAP (sans parler d’AdBlue) on eut raison de ces utilisateurs car ces dispositifs antipollution ne pardonne pas une mauvaise utilisation du diesel.

J’ai moi même 3 voitures, une Fiat Grande Punto 1.3 Multijet qui fait 25 000 kilomètres par an minimum, une Abarth 595 Pista qui ne fera pas plus de 10 000 kilomètres par an et une voiture de fonction (rien que ça…). Aucune n’est mal utilisée, et mon impact écologique durant la vie du véhicule est sûrement équivalent à quelqu’un qui fait 10 000 kilomètres par an en diesel. Aucun calcul n’a été réalisé mais juste un constat en démontant mon moteur et un moteur sous kilométré.

Donc pour moi le Diesel n’est pas mort mais sera de plus en plus réservé aux grands routiers comme il devrait l’être.

 

 

Et l’essence alors ?

Il faut savoir qu’une essence ne pollue pas moi qu’un Diesel, l’un rejette du CO2 et l’autre des particules fines en grande quantité. Pour faire court l’un fait monter les eaux de la planète et l’autre nous étouffe. Donc point de vue écologique nous n’avons pour le moment sur le commerce aucune solution. Le bio éthanol ? Je n’ai pas essayé et n’ai aucune expérience dessus je dirai donc que je ne sais pas.

Préférez l’essence pour les trajets court, ça vous coûtera autant en carburant qu’un Diesel dans le mois (avec moins de kilomètres parcourus évidemment) et vous vous y retrouverai sur les coûts d’entretien. Donc plutôt que d’encrasser un Diesel sous kilométré, passez sur un essence qui aujourd’hui est plus solide qu’un Diesel et toute sa technologie fragile.

Je ne parle pas de l’achat d’une voiture neuve ici, ce sont des conditions trop actuelles et je préfère donner des conseils valables sur le long terme !

Et vous, vous êtes plutôt essence ou Diesel ? Dites le moi en commentaires, chaque argument est le bienvenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.